Juste Gabriella .

 

Je m'appelle Gabriella, appelez-moi Gaby. J'ai 18 ans. Depuis que j'ai 6 ans, j'ai pris l'habitude de bien manger. Mes origines ont joué leur role, mes parents sont amateurs de "bonne bouffe" et j'ai toujours mangé avec eux et comme eux.

Quand j'ai eu 15, j'en ai eu marre de peser 65 kilos. J'ai voulu plaire et séduire. J'ai perdu 7 kilos et lorsque j'ai atteind ces fameux 58 kilos je me suis sentie libre et belle. J'ai souris aux gens, au monde qui m'entourait et j'ai assumé mon image.

Mais le temps a passé et j'ai repris du poids. Je faisais une bonne grosse crise tous les mercredi après-midi en avalant tout ce que je trouvais. Il y a quelques mois j'ai revu 64 sur la balance et j'ai voulu m'enfermer, m'isoler. Je n'osais plus me montrer, plus parler, ni me manifester. Je me suis faite toute petite, toute discrète. Je sortais depuis 8 mois avec un garçon que j'adorais terriblement. Depuis des années il me fascinait et la il était mien. Seulement voilà, je ne me suis jamais sentie bien à ses côtés, il ne pensait qu'à son ex. Une grande blonde, mince, aux yeux verts et vraiment magnifique. Moi je suis petite, brune, grosse et je n'ai pas grand chose pour moi. Une semaine après une rupture qui me paraissait évidente, je rencontrais un autre garçon et tout est allé très vite. Il m'a fait me sentir bien, il m'a accepté avec mes rondeurs et mes manies. Ca fait quatre mois que ça dur, tout se passe très bien. Mais son regard ne me suffit plus. Je le vois dans son regard, je lui plais, je le rend fou, je suis un fantasme pour cet homme la mais je ne veux plus l'être que pour lui. Je veux l'être aux yeux d'autres personnes et surtout à mes yeux. J'aimerai pouvoir me regarder dans la glace sans avoir envie de pleurer. Aujourd'hui, je pèse quasiment 64 kilos et j'ai mal. Je veux arriver à 55 kilos mais je sais que ce ne sera pas facil. J'ai peur. Lorsque je ne mange pas ou très peu, je suis prise de panique. Ce n'est pas le fait d'avoir faim qui me fait craquer mais bien la frustration. Je commence à paniquer, à me demander ce que je fais et pourquoi je le fais mais je n'ai pas de réponse et je me jete sur mon frigo. C'était le cas encore hier...

 

Et c'est pour toutes ces raisons que j'ai créé ce blog, pour pouvoir en parler et discuter avec des personnes qui connaissent ce sentiment ou qui se battent pour les mêmes raisons que moi.



08/07/2010
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour